Skip to main content

Contactez-nous au 06 19 58 38 39 Demander un devis

Plan « eau » : quel contenu ?

Après un été 2022 marqué par une sécheresse importante, l’hiver qui a suivi a aggravé la situation, en raison de la faible pluviométrie. Et parce que les années à venir seront également marquées par d’importants épisodes de sécheresse, le Gouvernement a décidé de mettre en place un plan d’action…

53 mesures pour l’eau ! 

Le 30 mars 2023, le Gouvernement a dévoilé un plan d’action pour une gestion résiliente et concertée de l’eau qui comporte 53 mesures.

Ce plan repose sur 3 axes :

  • organiser la sobriété des usages pour tous les acteurs ;
  • optimiser la disponibilité de la ressource ;
  • préserver la qualité de l’eau.

Au niveau général, l’ensemble des entreprises est invité à établir un plan de sobriété pour l’eau, dans le même esprit que le plan de sobriété énergétique. 

Certaines des mesures du plan vont intéresser plus particulièrement certains secteurs, notamment le BTP, l’agriculture et l’industrie.

Par exemple, il est prévu un soutien financier pour les pratiques agricoles économes en eau en 2024 (création de filières peu consommatrices, irrigation au gouttes à gouttes, etc.), ou pour la réalisation de travaux pour réduire la consommation d’eau dans les bâtiments neufs, toujours en 2024.

Une autre mesure est également à retenir : les eaux non conventionnelles (eaux de pluie, eaux grises, etc.) vont être mieux valorisées d’ici 2027. L’objectif est de réutiliser ces eaux pour éviter d’utiliser de l’eau potable, là où elle n’est pas utile (dans les toilettes, par exemple).

Avec le même objectif, les eaux de pluie doivent être mieux récupérées, notamment sur les bâtiments agricoles, pour pouvoir être utilisées pour l’abreuvement des animaux. Des aides vont voir le jour pour généraliser cette pratique dans les années à venir.

Plan « eau » : quel contenu ? – © Copyright WebLex